SAINTE BARBE 2018 ...


CELEBRATION de la SAINTE BARBE 2018 à TARBES Mardi 4 décembre 2018.
Cette année, c'est bien le 04 décembre, jour officiel de la fête, que Sainte Barbe a été honorée par le Régiment au quartier Soult devant une assemblée nombreuse moins deux batteries en instance de départ vers Paris pour l'opération "Sentinelle". Les anciens étaient près de 80 pour participer et soutenir le régiment. C'est le 3 décembre de bon matin que les jeunes ont respecté les traditions. Réveil matinal pour les autorités qui se sont pliées de bonne grâce aux facéties et réjouissances habituelles sous le thème principal des années hippies avant que tout ne se termine par un copieux petit déjeuner au quartier.
Dès 07h30, le bureau était en place pour accueillir les anciens venus de bon matin avant le jour pour assister à l'assemblée générale qui s'est déroulée en salle de cinéma à partir de 08h30 (voir CR). Dès la fin de l'AG, le P adré PETITJEAN, aumônier de la garnison, se préparait à célébrer la messe devant les anciens et une trentaine de jeunes du régiment. A 10h50, les anciens étaient en place dans le dispositif de la prise d'armes avec la musique de la 11e BP, trois batteries et une section de jeunes engagé (e) s. Après les présentations initiales et la revue des troupes, le colonel de CREVOISIER a lu la symbolique de l'Etendard avant de le présenter aux jeunes du contingent d'août 2018 puis de se voir remettre la fourragère par quelques autorités et les anciens.
Ensuite, le chef de corps à accueilli les autorités avant de les accompagner pour le salut à l'Etendard.

Le général COLLET, commandant la 11e Brigade Parachutiste a présidé la cérémonie en présence des autorités civiles et militaires, dont monsieur Gérard TRÉMÈGE, maire de Tarbes, le général de division DUCRET, le général de division (2S) L’HUILLIER, le général de brigade GUILLOTON et monsieur DINTRANS, parrain du régiment. Après la revue des troupes par le général COLLET, il a été procédé à une remise de décorations. Le capitaine de réserve Xavier de CREVOISIER a été promu officier de l’ordre national du mérite et l’adjudant Mickaël DUCHENE s'est vu remettre la croix de la valeur militaire avec étoile de bronze pour son action dans la bande Sahélo-Saharienne.

Après la lecture de l’ordre du jour, (voir en encart) le général COLLET a officiellement dissous la « Task force Wagram », cette unité d’artilleurs parachutistes engagée en Irak de juin à octobre 2018 pour participer à la destruction des dernières poches de résistance de Daech dans la moyenne vallée de l’Euphrate.
En fin de cérémonie, le général COLLET, le colonel de CREVOISIER et le président de l'amicale accompagnés de quelques autorités se sont dirigés vers le monument aux Morts pour y déposer une gerbe avant la sonnerie "aux morts", la minute de silence et la Marseillaise.

Pour clore la cérémonie sur la place d'armes, la musique de la 11e BP a assuré une aubade d'une dizaine de minutes pendant la mise en place pour le défilé de grande qualité par l'ensemble des unités présentent sous les armes. Après un cocktail avec les autorités en salle Leguen, la matinée s'est achevée au gymnase où le colonel de CREVOISIER a mis à l'honneur l’adjudant-chef Anthony DELAMBILY qui quitte l'institution après 29 années au service de la France, de l’armée de Terre et du 35e RAP. Ensuite, le chef de corps a remis, au nom du régiment, un chèque de 1000€ à M. MONTAGNOL, directeur départemental de l’office national des anciens combattants et des victimes de guerre, au profit de l’association « le bleuet de France ».

Après quelques mots le colonel a lancé le traditionnel repas de corps tant attendu par certains. Dispositif habituel pour les anciens en fond de salle avec tables et chaises alors que les jeunes des batteries étaient debout de part et d'autre du gymnase. Comme pour toutes les fêtes habituelles, les batteries se sont mises en voix pour nous servir leurs chants bien connus des anciens et des parachutistes. Vers 15h00, le chef de corps, accompagné du 35° couplet, a quitté l'hémicycle donnant le signal de départ vers les batteries ou les différentes popotes pour refaire le monde et le 35. Moins de monde que d'habitude en raison du retour récent de missions extérieures et d'absence ou de départ imminent pour la mission "Sentinelle" à Paris où ailleurs.

Merci encore au Colonel de CREVOISIER et à ses artilleurs parachutistes pour la qualité de l'accueil qu'ils nous montrent toujours avec sourire et gentillesse et disponibilité. Les anciens se sentent toujours chez eux.
La SAINTE BARBE 2018 à PARIS avec la FNA:
En ce mois de décembre délicat pour notre Pays, la Sainte Barbe parisienne s'est déroulée dans des conditions particulières de tension et donc de report, perturbant le déroulement et la présence habituelle des participants le dimanche 9 décembre 2018.
Les activités ont donc été reportées au dimanche en raison des manifestations du samedi. Compte tenu du climat tendu et des blocages prévisibles, bon nombre des participants habituels et lointains avaient annoncés qu'ils ne participeraient pas à cette fête de Sainte Barbe. Le chef de corps et le Président de l'amicale avaient cependant fait le déplacement dans des conditions normales, en voiture pour le colonel et en avion pour le président avec un retour prévu le dimanche matin sans possibilité de report. C'est pourquoi l'un comme l'autre n'ont pu participer à cette journée bien qu'étant à Paris du vendredi au samedi soir.

Compte-tenu de l'agression et du vandalisme perpétré sur l'Arc de Triomphe, cette partie des cérémonies avait été annulée et remplacée par un dépôt de gerbe sur le tombeau du Maréchal FOCH - notre chef de corps de 1903 à 1905 - sous le dôme des Invalides. Je rappelle que cette cérémonie avait déjà été effectuée par l'amicale et ses anciens à l'occasion de la Sainte Barbe du 12 décembre 2009 avec le colonel GUILLOTON.
C'est sous la présidence du général LEDANSEUR commandant l'Ecole d'Artillerie et "Père" de l'arme et du général de division Jacques GRENIER, président de la Fédération Nationale de l'Artillerie, que se sont déroulées toutes les manifestations aux Invalides avec une représentation réduite des unités et des anciens. A 09h15, les participants, anciens, jeunes d'active et jeunes lieutenants de l'Ecole d'Artillerie, étaient en place sous le dôme des Invalides autour du tombeau du Maréchal FOCH pour les dépôts de gerbes et l'hommage qui lui a été rendu ainsi qu'à tous les combattants de la Grande Guerre.
A 10h30, tous étaient en place dans la cathédrale des soldats avec une quinzaine d'anciens du 35 et de l'amicale pour assister à la cérémonie religieuse dédiée aux Jeunes et aux Anciens de l'Artillerie disparus dernièrement. Au cours de la messe a eu lieu l'appel des morts de l'artillerie dont 31 des nôtres disparus depuis un an. A la sortie de l'office religieux, les participants se sont placés sous la statue de l'Empereur pour assister à la parade et aux démonstrations prévues.

A 10h30, tous étaient en place dans la cathédrale des soldats avec une quinzaine d'anciens du 35 et de l'amicale pour assister à la cérémonie religieuse dédiée aux Jeunes et aux Anciens de l'Artillerie disparus dernièrement. Au cours de la messe a eu lieu l'appel des morts de l'artillerie dont 31 des nôtres disparus depuis un an. A la sortie de l'office religieux, les participants se sont placés sous la statue de l'Empereur pour assister à la parade et aux démonstrations prévues.
Tout d'abord, eu lieu une cérémonie d'adieu aux armes pour le général de corps d'armée TREGOU artilleur très attaché au 68e RAA qu'il a servi et commandé.

Ensuite s'est déroulé un très beau spectacle avec les présentations de matériels permettant de remonter le temps avec une très belle prestation de la fanfare de l'Ecole d'Artillerie, où officie encore notre BCH ARNAUNÉ. A l'issue des présentations, quelques anciens du Régiment se sont rassemblés pour la traditionnelle photo autour de notre ami Francis GOUIN qui garde et porte fidèlement notre drapeau parisien.

Peu après, une quinzaine de jeunes et d'anciens ont rejoint les salons du Gouverneur pour écouter les allocutions avant de prendre le verre de l'amitié et le repas sous forme de buffet. Merci à tous ceux qui ont fait le déplacement malgré les difficultés inhérentes du moment pour représenter notre Régiment et son amicale.
retour sommaire
amicaleartipara35©2004-2019