SAINT MICHEL...


LA SAINT MICHEL Les 28 & 29 septembre et le 6 octobre Pau, Toulouse et Tarbes.
En cette année 2017, le régiment et la cellule tarbaise de l'amicale ont été mis à contribution, par trois fois, pour fêter avec bonheur, recueillement et convivialité, notre Saint Patron Michel. Merci et honneur aux Pères JEGO et CASTA qui ont largement contribué dans la présentation du dossier accepté par les autorités militaires et religieuses. La première cérémonie eu lieu en la cathédrale d'Hanoi en juin 1948 en raison des opérations très nombreuses. Un petit clin d'œil du président qui a pris cette photo de Saint Michel à l'entrée de la cathédrale de Saïgon/Ho Chi Minh ville en 2003
Jeudi 28 septembre à l'Ecole des Troupes AéroPortées

C'est à Pau à l'Ecole des Troupes Aéroportées qu'eut lieu la première journée de cérémonie avec la participation d'une petite délégation du Régiment et de l'amicale avec son président, l'Adc Dreux portant le drapeau et d'une quinzaine d'anciens du 35 et de l'ETAP. Après l'accueil et la messe dans la chapelle bien connue, rendez-vous était fixé sur la place d'armes - là où vous avez reçu votre brevet - pour une prise d'armes en hommage à Saint Michel et pour rappeler les 70 ans de la création de l'ETAP sur cette terre paloise. Cérémonie empreinte de simplicité et d'émotion pour ce rendez-vous avec l'histoire de l'école et des parachutistes. Outre le cérémonial traditionnel, il a été procédé à une remise de nouveaux brevets de chef de section et de groupe TAP, remise de décoration et lettre de félicitation au brigadier-chef MOUDJID, ancien du 35e RAP, pour ses très brillants résultats aux championnats mondiaux de parachutisme. Comme toujours, cela se termine par quelques mots avant de prendre le pot de l'amitié parachutiste et d'enchaîner sur un cocktail dinatoire d'excellence. Inutile de rappeler que le meilleur se trouve dans les retrouvailles de camarades paras non revus depuis des dizaines d'années, parfois.
Vendredi 29 septembre à Toulouse

Comme en 2016, la 11ème Brigade Parachutiste a organisé une très belle Saint Michel à Toulouse avec la présence de tous ses régiments sur la place du Capitole. C'est pourquoi toutes les Saint Michel régimentaires ont été décalées, pour le 35ème RAP au 6 octobre. La présence des anciens avec leurs drapeaux était souhaitée et c'est donc avec plaisir que le bureau au complet à rejoint Toulouse ce vendredi 29. Pour la brigade, les hostilités ont commencé le jeudi soir au palais Niel où le général avait convié pour un cocktail tous ses régiments et les représentants des amicales .Le chef de corps du 35 et quelques hommes y étaient présents. L'amicale ne pouvant participer à toutes les activités le même jour.

Les cérémonies ont commencé le vendredi à 09h00 par une messe en la cathédrale Saint-Etienne présidée par Mgr Antoine de Romanet, évêque aux Armées.

A 10h20, un dépôt de gerbe a eu lieu au monument élevé à la gloire des combattants se situant à une centaine de mètres de la cathédrale. Seuls les étendards des régiments et les hautes autorités y ont assisté car l'ensemble des participants devait faire, à pied et sous escorte, le déplacement vers la place du Capitole située à 1 Km environ. A 11h10, le saut prévu sur la place du Capitole n'a pu avoir lieu en raison d'un vent trop fort pour assurer la sécurité des personnels.

Le détachement du 35e RAP - CDC, étendard, BAS La place du Capitole était entièrement consacrée à la cérémonie ou tous les régiments étaient représentés par les mêmes volumes de personnels. Pour le 35, le lieutenant-colonel (TA) de CREVOISIER, l'Etendard et sa garde, le capitaine Espinosa commandant la BAS avec son fanion et une section. Quant à l'amicale, elle était représentée par le Président, l'Adc Dreux, porte-drapeau, et notre trésorier, l'Adc Olivier. Très belle cérémonie avec l'impressionnante arrivée de tous les drapeaux et étendards, revue des troupes, ordre du jour dédié à Saint Michel et remise de décorations.
A l'issue de la cérémonie, bon nombre de participants étaient conviés à rejoindre la magnifique salle des Illustres du Capitole pour une réception à l'invitation de la mairie de Toulouse. Mots du Maire, réponse du Général COLLET et invitation à partager le verre de l'amitié avant un retour sur Tarbes de vos trois représentants. Très belle journée de recueillement, d'hommage à tous nos anciens qui ont tout donné pour que les parachutistes soient encore aujourd'hui des soldats d'élite reconnus.
Jeudi et vendredi 05 & 06 octobre à Tarbes
Comme chaque année, le Saint Michel ne peut se dérouler sans qu'ait eu lieu le "Cross Paramelle", nom d'un brigadier-chef du régiment qui s'est tué lors d'un saut préparant sa reconversion pour devenir instructeur chute libre. Activité très très physique qui s'est déroulée sur les coteaux d'Hibarette regroupant les trois batteries présentes soit 250 et hommes et femmes prêts à en découdre.

Les cérémonies de la fête de Saint Michel ont commencé le jeudi 05 octobre par la célébration de la messe dans la petite et très belle église du Sacré Cœur à Tarbes à une centaine de mètres des Haras. Prévue à 18h30, le début de la messe a dû être décalé de près d'une 1/2 heure en raison d'un gros retard pris lors de l'inspection du régiment par le nouveau commandant de la 11e Brigade Parachutiste le général COLLET. Une cinquantaine de personnes du régiment, d'anciens et de membres de leurs familles ont assisté à l'office religieux célébré par le Père YVES notre nouvel aumônier tout juste arrivé depuis quelques jours dans la garnison.

Le vendredi matin, l'accueil était prévu dès 08h00, à l'entrée du bureau de l'amicale pour la prise en compte habituelle et les formalités administratives. Dès 08h45, les anciens étaient invités à rejoindre la salle de cinéma pour assister à l'assemblée générale de l'amicale sous la houlette du président. Cette année, nous avions un peu plus de délais pour la présentation dont le compte-rendu vous est présenté dans les pages suivantes.
A 10h15, une centaine d'anciens de l'amicale de toutes générations étaient présents sur les rangs pour assister à la prise d'armes où officiait la musique des parachutistes. Après l'arrivée du colonel de CREVOISIER et l'inspection des troupes, les honneurs ont été rendus à l'Etendard. Le chef de corps a alors accueilli les autorités civiles et militaires - le général Collet commandant la 11e BP, madame la Préfète, monsieur Catalayud, adjoint au Maire de Tarbes sont ensuite allés saluer l'Etendard avant que le général ne passe les troupes en revue.
La cérémonie s'est poursuivie par une remise de décorations. Le général Collet a remis la Médaille Militaire à l'adjudant DUCHENE et le chef de corps à remis la croix de la valeur militaire avec étoile de bronze à l'adjudant LAFORGE pour son excellent comportement dans la bande sahélo-saharienne dernièrement. Juste après, c'est le Régiment tout entier qui a été mis à l'honneur par le général Collet qui a agrafé sur l'Etendard la croix de la valeur militaire avec étoile d'argent pour l'action de ses unités dans l'opération Barcane puis dans celles de la bande sahélo-saharienne.

A l'issue, le général, le chef de corps et le président de l'amicale sont allés déposer une gerbe au monument aux morts. Au retour dans le dispositif, le général a lu l'ordre du jour rappelant les 70 années, du régiment d'artillerie parachutiste, du choix de l'Archange Saint Michel comme notre Saint Patron. Pour clore la cérémonie, le Régiment et les anciens, ont entonné la prière du parachutiste avant le départ des autorités et la mise en place pour le défilé à pieds. Pendant la mise en place, l'équipe de compétition régimentaire a effectué un saut de démonstration sur la place d'armes comme elle sait si bien le faire. Le défilé des troupes tout comme la prise d'armes, furent exemplaires comme cela fût remarqué par le général.

A 13h15, après le pot offert aux autorités, les Anciens et le Régiment étaient en place dans le gymnase pour la phase festive de la Saint Michel après un petit mot du chef de corps, les agapes de la Saint Michel pouvaient alors commencer. Peu après, les chants de batterie ont commencé dans une saine ambiance de franche camaraderie parachutiste tout en faisant l'admiration des anciens et en particulier de ceux venus de loin pour la première fois. La fête s'est poursuivie jusqu'à 15h00 au gymnase avant de basculer vers les popotes habituelles dans une ambiance bonne enfant comme nous la connaissons depuis bien longtemps. Les commentaires recueillis des anciens montrent qu'ils ont passé une journée formidable, dans leur quartier, dans leur régiment où ils ont retrouvé l'âme de leurs vingt ans dans le gymnase et les popotes où le mélange de toutes les catégories dégage de la joie et du bonheur d'être ensemble pour chanter et prendre le verre de l'amitié.

Tous nos remerciements au colonel de Crevoisier et aux personnels du régiment pour l'accueil, les marques de gentillesse et d'amitié prodigués pendant la journée passée au quartier Soult.

Merci aux anciens pour leur présence qui marque l'attachement qu'il porte à notre beau régiment avec une mention particulière pour ceux venus de loin, de Dijon, du Pas-de Calais, de Narbonne, du centre de la France, et d'ailleurs. Bonne fin d'année 2017 et rendez-vous très nombreux aux rassemblements de 2018.
Et par Saint Michel, vive les paras !
retour sommaire
amicaleartipara35©2004-2017